Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

mardi 17 juillet 2018

Le vrai portrait d'une complice





























Avec ses nibards avantageux
Elle rêve de luxe au creux du silence
Sans jamais faire de mal à une bouche
Ses nibards elle aime aussi qu'on les lui pelote
En même temps qu’on
La cisèle dans les règles de l’art
Ça ballote ses amours
Et plus bas
Gentiment ça clapote 
C’est comme l’eau innocente
Et presqu’immobile d’un port
Tout ça
Effrontément ignorante
Des lents désastres du temps

(Par un fleuve emportée...)

5 commentaires:

  1. Merci pour ses belles images... Je pensais que tu étais partie en vacances...

    RépondreSupprimer
  2. Entre images de princesse,
    et images pas sages,
    tu nous dresses un beau portrait
    de ta complice faite pour l'amour.
    Qu'importe les années qui passent,
    si l'envie et le désir sont toujours là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma complice pas sage est aussi une princesse.

      Supprimer
    2. Je n'en doute pas.
      Et elle n'est pas la seule.

      Supprimer