Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

dimanche 17 juin 2018

Voluptés motorisées

















Je n'en puis plus
Mon amour
Viens cueillir toute mon anatomie dans notre belle automobile
Emporte-moi jusqu'à l'autre bout du monde
Hors du ruissellement des ombres
Et allons jusqu'à la mer qui fusera dans notre sang




2 commentaires:

  1. Ophélie craque.
    La solution est toute trouvée.
    Les cuirs, les banquettes ont
    sûrement des choses à nous raconter.
    Si elles pouvaient....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, certainement, surtout en ce moment que les jours et les nuits se réchauffent.

      Supprimer