Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

vendredi 1 juin 2018

Repaire d'égarées dans un monde de plus en plus rationalisé












En regardant par la fenêtre
L'une dit à l'autre
Vivre est bien autre chose
Vivre est amour baise et fantaisie

En attendant l'inéluctable
Répondit l'autre
Nous sommes bien
Ici
Dans notre douillet repaire de chattes
Secrètement cachées
Sans fil à la patte
Merveilleusement égarées
Ouvertement aimantées


Loin de ce monde dur
Tout proche
De plus en plus rationalisé
Tristement réglementé

(Par un fleuve emportée....)








9 commentaires:

  1. Où les interdits commencent à pleuvoir de toute part.
    Du moins, pour une certaine classe de gens.
    Il nous reste , comme à vous, un cocon,
    que l'on se crée, où l'on peut faire ce que bon
    nous semble en toute liberté.
    Oui, mais, jusqu'à quand ?
    Bientôt, on n'aura plus le droit de baiser, non plus.

    RépondreSupprimer
  2. Ce monde part en vrille et va droit dans le mur. L'économie devient folle, les démocratie recule, l'Italie se suicide, la France dort. La planète, il ne va plus en rester grand chose. Bref, tout va bien.

    RépondreSupprimer