Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

lundi 25 juin 2018

Pelotage des seins



Leurs seins qu'elles adorent
Et veulent tenir dans leurs mains
Entre leurs doigts fins de fées
Ou suivre des yeux
Comme des traineaux sur une immense étendue glacée
Jamais ne filent entre les doigts
Chaque matin
Ils se réveillent
Et contribuent à l'avènement de la lumière




4 commentaires:

  1. C'est exactement ça, Ophélie.
    On a de la chance chaque matin,
    d'être réveillé par ces jolies rondeurs.
    De les voir dans un premier temps,
    avant d'y poser les mains, les lèvres, la langue.
    Oups....je m'arrête...un vrai bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un bonheur chaque matin, mais aussi à tout moment dans la journée, de les avoir à portée de main. Les miens ou ceux de mes amies...

      Supprimer
  2. C'est un atout de rêve pour nous. C'est si agréable de sentir des mains, une bouche, une langue dessus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est inégalable! Surtout des mains de femme, une bouche de femme et une langue de femme!

      Supprimer