Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

jeudi 28 juin 2018

Femmes fantastiques







Le bruit courait que les lèvres seraient à la fusion
Et auraient la liberté de chasser devant elles
Les apparences du réel
C'était sans compter
Avec les langues
Qui paraissaient en pointillé de feu
Sous la mousse velue des murets
Et sur lesquelles naissaient les joyeux tumultes du vent



5 commentaires:

  1. Ces baisers sensuels,
    ces langues agiles,
    hummmm...
    Vous êtes vraiment fantastiques, oui.
    Ophélie, ça va encore te donner des idées...
    pour notre bonheur!

    RépondreSupprimer
  2. Le dernier gif a quelque chose de frustrant. Je ne saurais dire pourquoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être parce que, pour citer Racine, "le désir s'accroit quand l'effet se recule"?

      Supprimer