Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

lundi 7 mai 2018

Comme un soulier verni


J’entre dans ta nacre
Et je nage dans ton univers sacré
Ton cul vois-tu m’appartient
Et je le tripote en tous sens avec mes doigts
Avec la complicité active de mes deux seins médecins
Que j’introduis aussi 
Pourquoi pas
Dans ton univers nacré
Pendant que tu ne cesses de gémir
Comme un soulier verni


2 commentaires:

  1. Maintenant que tu le dis, effectivement,
    les souliers vernis peuvent gémir, crisser.
    Ajouté à ce joli petit bijou dressé et offert,
    tes mots accompagnent bien et érotiquement ce post.
    Mon imaginaire s'affole encore une fois.
    Ophélie, tu es une déesse des déclarations excitantes.
    Si ta muse les lit, et je n'en doute pas,
    elle doit immédiatement réaliser ton commentaire.
    (Ca, non plus, je n'en doute pas)

    RépondreSupprimer