Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

jeudi 12 avril 2018

Mécanique des langues et autres déclinaisons périphériques






Où le poème lèche et suce
Sans transiter par les mots
Où il se met à roucouler de manière incessante
Le long d'un long fleuve d'amour
Jusqu'à se faire plus ou moins chaudière
Ou panthère célibataire
Ou ongle de nacre très rouge
Ou encore mystique poisson dans l'eau
Où sa forme se marie si bien avec les attributs très beaux et très spéciaux
De l'ardente et soyeuse mécanique des langues et autres déclinaisons périphériques


9 commentaires:

  1. Oui, mais une mécanique bien huilée.
    En ce qui concerne les langues et toutes autres parties du corps, je parlerais plutôt de nature qui fait bien les choses.
    Je les aime bien toutes, mais ma préférée des images-gif, est le trio, où, peu de centimètre carré n'est laissé à l'abandon.
    Que du plaisir.Excitant.

    RépondreSupprimer
  2. Il y a deux trios. La deuxième image aussi est un trio.
    Oui, ce doit être une mécanique bien huilée, plutôt fluide où tout n'est que luxe, calme et volupté, comme disait Baudelaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement. Je parlais que du troisième.
      Il est très sensuel.
      Mais gem les autres aussi.
      Vous me faites tourner la tête...
      mon manège à moi, c'est vous...

      Supprimer
    2. C'est très bon de se faire tourner la tête!

      Supprimer
  3. La première met en scène Lisa Ann, l'une des mes actrices préférées

    RépondreSupprimer