Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

mardi 6 mars 2018

Indécision


Avec ces tétons qui se dressent
Et qu'elle suce
Elle imagine mieux la ruse des nébuleuses galaxies
Elle hésite seulement entre l'hypothèse d'une expansion heureuse
La conduisant vers la fin énergique des énergies
Et celle d'une régression molle vers le big bang

Pour décider d'une si importante chose
Elle devra
Elle qui n'ose
Mettre
Délicatement
Un doigt dans le cul de son aimée




2 commentaires:

  1. Quand on aime, on ne compte pas.
    Comment, ne pas faire un tour complet de manège,
    voire plusieurs, quand le corps, la chair et tout le reste,
    nous met dans un état second.
    On a envie de tout goûter et on y arrive.
    C'est tellement bon, pour les gourmands que nous sommes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Je ne vois rien à rajouter à cette belle déclaration.

      Supprimer