Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

vendredi 16 mars 2018

Chez la marchande de chaussures


J'ai la pointure au-dessous
Si vous voulez Madame
Je vais aller voir dans la réserve
Inutile Mademoiselle
Je me sens très bien dedans
Je les prends
Combien vous dois-je
Mais rien du tout Madame
Tout le plaisir fut pour moi


2 commentaires:

  1. Humm....le fantasme des pieds, des chaussures, des bas, des jambes, qui déclenche toujours des envies.
    Souviens-toi, j'avais écrit
    https://meserovasions.blogspot.fr/2017/02/des-metiers-qui-disparaissent.html
    En fouillant bien, il doit en avoir d'autres.
    Et c'est vrai, c'est un vrai plaisir.
    Ton texte est court, mais il laisse envisager et imaginer,
    pleins de belles choses entre ces deux femmes.
    Tout l'art de ton écriture, quand elle se veut être aussi suggestive.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai relu ton texte avec plaisir. Oui, ces situations de la vie créent des envies!

    RépondreSupprimer