Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

lundi 19 mars 2018

Autrefois et aujourd'hui


Autour de la basilique
Autrefois
La ville s'étendait sur cent dix hectares
Immédiatement au nord
Le forum occupait un espace plus vaste
Plus au nord encore
Il y avait le temple principal
Et à l'est
Le palais du gouverneur
Le cimetière
Les termes
Et l'hôtellerie
Où deux femmes chastes et pressées
Dans une de ses chambres
Aujourd'hui
S'engodent





6 commentaires:

  1. L'endroit n'est pas aussi désertique que ça,
    et bientôt des gémissements et des spasmes viendront
    s'ajouter à ce bel échange de taille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime cette belle réciprocité dans ce lieu qui n'a plus rien à voir avec ce qu'il était.

      Supprimer
    2. Je ne sais pas, je l'ai inventé. Mais comme tous les lieux, celui-ci a aussi changé et n'est plus ce qu'il était.

      Supprimer
  2. Chère Ophélie,
    J'ignore si tu trouveras mon signe de vie! Tu n'es plus du tout sur overblog mais dans une suggestion où tes rêves se mêlent avec audace et grâce. Je t'embrasse. Elisabeth.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton signe de vie. Il me fait plaisir.

      Supprimer