Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

vendredi 9 février 2018

Un dimanche

Dans une chambre ensomnolée et vaste
Une grande horloge isolée
Galante comme une brebis
Sonne minuit

A l’autre bout sur un lit à la polonaise
Une langue imperturbable
Celle d’une duchesse blonde et avantageuse 
Aux yeux bleus dans le vague
Lèche à grands coups
Une moule 
Celle d’une autre duchesse blonde et aussi avantageuse 
Entrecuissée joliment qui
A bas bruit
Sans sérénade
Éperdument
Jouit

L’on peut à la rigueur
Si l’on veut
Comparer cette scène encaustiquée
A l’arrivée d’un grand paquebot 
Dans le port du Havre
En mille neuf cent trente-trois par exemple
Ajoutez si vous voulez
Un ciel bleu magnifique
Des milliers de vaillants rameurs
Et la clameur 
D’un grand nombre de spectateurs endimanchés

6 commentaires:

  1. Surréaliste en diable, mais j'adore.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai du mal à faire le parallèle avec ton paquebot,
    même si je trouve le tableau que je me fais,
    de ces deux duchesses, grandiose et majestueux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, c'est bien ça. Elles sont majestueuses comme ces vieux paquebots d'autrefois! J'adore ces photos de paquebots, je les trouve très érotiques.

      Supprimer
    2. A part l'aventure de Leonardo DiCaprio et de Kate Winslet, sur le Titanic....j'essaie de me projeter l'érotisme d'un paquebot.
      Ca représente plutôt la puissance que les belles rondeurs féminines. Mais...

      Supprimer
    3. Tu as raison, ça ne s'explique pas. Je ne me l'explique pas. C'est mystérieux.

      Supprimer