Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

jeudi 15 février 2018

Sans le papier de verre


 Chez Muriel, les travaux ne sont pas finis. Il y en a encore pour un certain temps. Eliaz, son beau-père, a terminé la couverture de la maison, et maintenant, en semaine, au rez-de-chaussée, il y a les maçons, l'électricien et le plombier. Heureusement, tous les samedis et dimanches, Rose vient aider Muriel. En ce moment, à l'étage, elles poncent les joints faits par le bandeur. Je précise que le bandeur est celui qui colle les bandes de papier entre les plaques de placo et qu'il n'est plus là, le week-end, quand elles poncent, sinon je crois qu'il banderait doublement. 

 Fatalement, à force de poncer, elles deviennent toutes blanches comme des oies blanches, et c'est un vrai bonheur de les regarder. Elles aiment être ensemble et faire ce genre de travail. Elles s'entendent à merveille et sont vraiment faites l'une pour l'autre. Elles sont même amoureuses, c'est bien évident, et nous allons même peut-être les marier. Non, je plaisante, elles sont contre. De temps à autre, quand elles arrêtent de poncer, pour faire une pause, elles se disent qu'elles s'aiment, mais c'est plus fort qu'elles, il faut qu'elles continuent de poncer. Alors elles se poncent la chatte mutuellement. Elles le font à la main ou avec une ponceuse vibrante, sans le papier de verre, bien évidemment.


3 commentaires:

  1. Tout te fait, pour notre bonheur,
    penser à d'autres outils plus agréables,
    sans doute (c'est bien imagé et imaginé).
    Toi alors...
    Muriel et Rose ne sont-elles pas unies...par un joint...
    C'est un signe.
    Au fait, je cherche des bricoleuses et aussi des jardinières,
    c'est bientôt le printemps.

    RépondreSupprimer