Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

mercredi 10 janvier 2018

Excitante aventure


Pourquoi aller plus loin avec elle?
Pourquoi ne pas la laisser là?
Ne pas la mettre dans une poubelle?
Son absence
Entre mes cuisses
Ne mûrirait-elle pas le secret fruit de jouir?

4 commentaires:

  1. Je pense que tu parles de cette culotte.
    Le fruit juteux qu'elle cache est appétissant.
    Mais, elle peut resservir, car une dentelle humidifiée,
    elle tellement excitante à faire glisser.
    C'est comme un cadeau que l'on déballe.
    2018, semble être sur le signe des belles illustrations
    qui nous incitent à nous caresser,
    pour notre plus grand plaisir.
    Merci Ophélie, de ces belles initiatives.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gil. Oui, je parlais bien de cette petite culotte!

      Supprimer
  2. Oh j'aime trop tes quelques lignes et le choix de ta photo ! Les couleurs si lumineuses et féminines avec ton texte en ton sur ton, et ce brin d'humour débridé ... Cette publication va faire partie de mes préférées chez toi.
    Je veux bien croire que son absence puisse être très bénéfique mais quel dommage d'aller la mettre à la poubelle quand même ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Dentelle.
      Pour la petite culotte, je t'accorde qu'il serait effectivement dommage de la mettre dans une poubelle, mais quand on est dans la rue, où la mettre? Dans son sac? Mais si on n'a pas de sac?
      La poubelle, c'était surtout, je crois, pour rimer avec "elle".

      Supprimer