Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

jeudi 21 septembre 2017

Une puissance attractive



“Il y a dans la faiblesse de la femme une puissance attractive que la force de l'homme subit avec étonnement, qu'il flatte et qu'il maudit tour à tour comme une tyrannie, parce qu'il en coûterait trop à son orgueil d'y reconnaître une loi providentielle. Les archives du genre humain, épopées, histoires et légendes, sont remplies de témoignages éclatants de ce charme mystérieux : Eve et Marie, Minerve et Vénus, les Muses et les Sirènes, Armide et Béatrix, Cléopâtre et Jeanne d'Arc, en sont les figures immortelles. La femme est plus voisine que l'homme de la nature. En dépit de la Genèse, je serais tenté de croire qu'elle l'a précédé dans l'ordre de la création. L'influence que la femme exerce, comme à son insu, participe des influences naturelles. Son œil a les fascinations de la mer; sa riche chevelure est un foyer électrique; les ondulations de son corps virginal rivalisent de grâce et de souplesse avec les courbes des fleuves et les enlacements des lianes; et le Créateur a donné à son beau sein la forme des mondes.” 

(Marie d’Agoult)

4 commentaires:

  1. J'ai envie de dire que tout ce qui est écrit dans ce texte est vrai ... tellement vrai ! ;-)
    Et j'ai souri en lisant que la Femme aurait précédé l'Homme dans l'ordre de la création.
    Le sein est une courbe qui fascinera les Humains pour toujours (qu'ils soient femmes ou hommes).
    Je te souhaite de profiter pleinement des doux rayons du soleil qui s'offrent encore à nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette Marie d'Agoult avait beaucoup de bon sens.
      Merci pour ton souhait. Je profite encore au maximum des rayons du soleil, tu t'en doutes!

      Supprimer
  2. Tout est dit dans le titre.
    Un texte envoûtant,
    comme vous l'êtes mesdames.
    Notre puissance s'effrite
    devant votre charme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un beau texte, envoûtant comme tu le dis si bien...

      Supprimer