Ophélie Conan

Ma photo
Au commencement, j'en suis sûre, était le vide. Néanmoins, j'apparus sur terre avec un joli prénom: Ophélie. Comme la douce et pure, comme l'ange de perfection qui ne supporta aucune flétrissure. Quant à mon nom, Conan, vous connaissez sans doute le fameux capitaine, mais aussi le terrible barbare?

mercredi 21 novembre 2018

Ces machines



































Elles cliquettent
Ronronnent doucement
Animées par des jeux de bielles
De savants mécanismes d'horlogerie
D'engrenages et de mouvements
Elles sont devenues les alliées des femmes
Ont facilité leur travail
Et soulagé leurs efforts
Elles ont mis à leur service
Les bienfaits de la roue et de la poulie
De la force de l'eau
 Et aussi celle du vent
De la chaudière à vapeur
Et du moteur à essence
Elles produisent de la force et de l'énergie
Et même la jouissance des salopes
Dans le cadre d'une fusion femmes-machines
Elles participeront au rayonnement de leurs seins
De leurs chevelures
A l'allongement infini de leurs orgasmes
Elles ont mis le présent sous la pression du futur
Les pointes de seins dans les vertes ramures
Qui sont elles vraiment